Travaux classés par années’

Aspects didactiques des « Techniques Freinet » (2017)

Vendredi, 22 septembre 2017 | 301 vus
Mots clés : Didactique des Mathématiques ; ingénierie didactique Titre de l’ouvrage : Aspects didactiques des « techniques Freinet » Auteur : Guy Brousseau Langue du texte : Français Date de production : 2017 Nombre de pages : 11 Nature du texte : non publié Commentaires : Bernard Sarrazy m'a demandé de lui faire part de mes réflexions de didacticien des mathématiques sur les "Techniques Freinet". Ma réponse tient en quatre lignes… Par contre l'histoire de mes rapports personnels  avec cette œuvre s'étend sur près de septante années.  Célestin Freinet préconisait de laisser les élèves former et exprimer librement leurs connaissances au contact de leur environnement, au lieu de ne les apprendre uniquement qu’à partir des formes culturelles par la bouche d'un professeur. Son idée de renvoyer les élèves vers le matériel indispensable pour imprimer un journal afin de leur apprendre à lire et à écrire, m’a séduit et conduit à vouloir imaginer des dispositifs semblables appropriés aux mathématiques. Malheureusement, la (re)découverte - ou l’invention - de chaque concept est irrémédiablement liée à des conditions spécifiques, impossibles à déduire de la pédagogie classique. Ainsi,  pour le professeur, les situations sont des moyens, artificiels peut-être, de provoquer une acquisition « naturelle » par les élèves. Pour lire ou télécharger : Aspects didactiques des Techniques Freinet Lire la suite

RP 2016-4 Petite histoire du concept « adidactique »

Vendredi, 1 juillet 2016 | 1 823 vus
Petite histoire du concept ‘adidactique’ Guy Brousseau Mon premier ouvrage, chez Dunod en 1965, (1) est uniquement composé de petits dessins qui suggèrent aux élèves et aux enseignants ce qu’ils peuvent faire. Aucun terme de mathématiques ne figure dans le texte et les exercices devaient pouvoir être résolus sans « explications » verbales avec des termes nouveaux pour les enfants. Le nom des signes peut être utilisé immédiatement mais les définitions et les explications viendront plus tard. Ce manuel est clairement un recueil de situations formellement a-didactiques. Le mot ne sera prononcé que beaucoup plus tard. Mais des justifications de cette tentative de « mathématiques sans paroles » devraient pouvoir être trouvées chez des auteurs de l’époque. Ils montrent que, déjà, certains mathématiciens étaient conscients que les explications et les exposés de « mathématiques modernes » nécessaires aux professeurs, allaient provoquer une inflation d’explications, de métaphores, de commentaires dans leur enseignement lui-même. Ils allaient alourdir et encombrer inutilement l’enseignement lui-même et les apprentissages des élèves. Ce projet n’a pas pu suivre son cours. C’était une époque où tous les progrès semblaient menacer la culture et la langue : les demandes pressantes d’enseigner la langue des signes aux enfants sourds-muets, directement, dès que possible, étaient rejetées violemment : Il fallait leur apprendre à lire sur les lèvres et dans les livres et surtout à se taire ! Car la LANGUE était en danger. Dans ce projet, il ne s’agissait pas de faire agir les enfants comme des muets mais de pouvoir dire d’abord les choses dans leur langage, quitte à proposer la formulation canonique dès que la pensée est correctement appropriée. Quoi la pensée avant le mot ?  Les lettrés protestèrent contre cette hérésie : Pas de pensée sans langage ! Ce qu’ils interprétaient en fait par : « l’individu x n’a pas de pensée en dehors de ce que A peut exprimer » (A pour Académicien bien entendu). Le dernier ... Lire la suite

Des dispositifs d’apprentissage aux situations didactiques en Mathématiques (2004)

Jeudi, 16 juin 2016 | 5 166 vus
Résumé : Dans ce texte l’auteur évoque les origines didactiques et psychologiques de la théorie des situations : le rôle qu’ont joué dans son émergence les mouvements des réformes des années 60, l’épistémologie génétique  et d’autres travaux. Il présente ensuite, en exemple, le curriculum des nombres naturels qu’il a expérimenté, de la situation fondamentale du dénombrement aux fondements de l’arithmétique. Avant de développer les éléments des deux théories des situations (mathématiques et didactique des mathématiques). Il prolonge cette évocation  en analysant l’usage du terme « situation-problème ».   Lire la suite

1975 : épistémologie expérimentale vs Didactique 2016

Vendredi, 25 mars 2016 | 1 347 vus
A priori, il y a autant de « façons » de faire des mathématiques que de théorèmes différents acceptés comme « résultats » prêts à être utilisés dans de nouvelles démonstrations, puisque chaque « nouveau » théorème nécessite une démonstration qui lui est propre. Ces démonstrations peuvent être plus ou moins longues ou originales… Ces théorèmes sont organisés ou réorganisés suivant les besoins des définitions de nouveaux objets ou ceux des démonstrations de nouveaux théorèmes. Il y a certes des réorganisations de théorèmes, des déclinaisons selon des ressemblances…  Et Il y a autant d’histoires de la construction et de la reconstruction des mathématiques qu’il y a de mathématiciens occupés à établir un de ces théorèmes nouveaux.  Chacune de ces voies inspire à ses auteurs des perspectives et des justifications plus ou moins originales qui font autant de points de vue métamathématiques différents. Il est étonnant de voir combien ce foisonnement de genèses et d’histoires particulières inspire vite des opinions convergentes, et même une quasi unanimité, au sujet de la façon de faire et d’apprendre les mathématiques établies par d’autres. Il en résulte que c’est la façon de communiquer les résultats qui devient le moule, le modèle de la construction des mathématiques qu’il porte. Toutes les péripéties, les errements, les erreurs même – surtout - qui se sont produites au cours de la recherche s’évaporent. La reformulation, la réorganisation permanente des idées dissimule la genèse initiale des connaissances. La démonstration de mille pages crée une vague de reprises et de réformes qui lui reviennent et la réduisent à deux cents puis a cinquante pages… en un mouvement qui  reprend et détruit et féconde la mémoire…  A ce jeu, l’Histoire des Mathématiques s’essouffle et l’Epistémologie, la science de la genèse des concepts, s’égare sans parvenir à délivrer à la Didactique des Mathématiques les modèles essentiels d’une prise de connaissance spécifique du savoir ... Lire la suite

RP 2016-3 Le cycle des situations

Vendredi, 11 mars 2016 | 1 706 vus
RP2016-3 Le cycle des situations Mots-clefs : dévolution ; institutionnalisation ; situation adidactique ; situation didactique « Dans les processus réels d’enseignement, certaines interventions sont destinées à éviter des ruptures (des hiatus) et à ignorer ou effacer des erreurs. Elles visent à maintenir continue et ouverte l’interaction didactique établie par le professeur. Si ces artifices sont proposés comme des solutions systématiques, habituellement par des inférences pédagogiques mal inspirées, ils produisent des effets qui sont des accidents spectaculaires. Présenter les situations didactiques et les situations adidactiques comme des objets naturels statiques qui seraient identifiables indépendamment les uns des autres et que l’on pourrait établir ou reproduire directement dans la classe, est une erreur ! Il est plus correct de replacer ces situations dans leur fonctionnement, comme pour décrire le fonctionnement d’un moteur à quatre temps : « Situations dans le cycle fondamental qui détermine leurs fonctions : -Situation didactique  -> dévolution --> situation adidactique --> institutionnalisation La Situation didactique aboutit à la  dévolution aux élèves d'une situation adidactique qu'ils résolvent en produisant une connaissance qui (si elle est correcte et si elle doit servir de référence ) fera l'objet d'une institutionnalisation de la part du professeur. Donner un énoncé de problème aux élèves pour qu’ils travaillent, pendant que le professeur surveille ou remplit un document administratif, ne suffit pas à créer pour ces élèves une situation adidactique. Ils ne pourront qu’essayer de rattacher ce qu’ils lisent à la leçon qui aurait dû leur « enseigner » tout ce qu’il y avait à comprendre et à savoir ! La dévolution est le processus qui permet au professeur de laisser aux élèves une situation excitante qui, à la fois, favorise leurs entreprises et leurs découvertes (comme « connaissances privées ») et en même temps les écarte de façon légitime (purement mathématique) si elles ne sont pas adéquates. Le professeur n’est pas absent ; Il s’emploie au contraire à encourager les élèves et à ... Lire la suite

RP 2016-2 Observation et Théorie des situations didactiques

Vendredi, 11 mars 2016 | 1 372 vus
RP2016-2 Observation et Théorie des situations didactiques Mots-clefs : Observation, Théorie, situations didactiques, COREM La théorie des situations est seulement un instrument théorique pour permettre l’essentiel : l’Observation scientifique directe des épisodes didactiques de l’éducation en Mathématiques, afin de les connaitre et de les comprendre. Elle n’a aucune visée d’application à court terme. Elle a déjà permis de mettre à l’épreuve un grand nombre de croyances didactiques classiques par des contre exemples systématiques. Mais ces contre exemples ne sont reproductibles que dans des conditions comparables à celles réunies au COREM. Ils ne le sont pas dans l’environnement pédagogique et culturel actuel. Ils ne doivent pas servir à détruire le système très complexe des pratiques classiques mais à développer une science authentique qui en fera accepter les limites et distinguer les moyens. Deux exemples clairs : « l’évaluation de masse » a nourri un empirisme caricatural qui a servi de justification à des sanctions d’une brutalité inouïe et d’une inefficacité remarquable. Et la technologie informatique exploitant la Didactique spontanée ne fait pas mieux. Toutes ces extrapolations d’une culture multimillénaire réduisent l’instruction à l’enseignement de textes ou de réflexes, mais elles ne peuvent pas la remplacer. Elles montrent qu’on en soupçonne les limites, mais elles conduisent surtout à la disqualifier et à la détruire pour des raisons mercantiles. Une connaissance scientifique de l’enseignement d’un « objet de savoir » ne peut pas se concevoir sans la possibilité d’en observer d’abord les manifestations in vitro et in vivo. L’enseignement classique des mathématiques est fondé sur l’enseignement de textes et sur la reproduction de textes. Il ne peut pas être analysé avec, pour seuls appuis, des sciences classiques comme la psychologie, la sociologie… d’une part, et les mathématiques d’autre part. Les premières ne peuvent qu’ignorer ce qui est spécifique de la connaissance dont l’acquisition est visée et ce qui en fait l’essentiel ; les secondes ne ... Lire la suite

RP 2016-1 Situation vs Tâche, Transposition état vs Processus

Vendredi, 11 mars 2016 | 3 967 vus
RP 2016-1 Mars 2016 Situation vs Tâche, Transposition état vs Processus Complémentarité et incompatibilité locale de deux approches scientifiques (TSD et TAD) d'un même phénomène. 1    Certains textes convoquent sans précautions des termes empruntés à des théories différentes sans voir les contre sens que crée leur désinvolture. D’autres peut être pour ne pas tomber dans ce premier défaut, s’interdisent d’examiner certaines questions pour ne pas avoir à confronter leur approche unique aux questions et aux objections d’une autre. Il est vrai que les développements de la TSD et de la TAD rendent difficiles aux débutants l’exploration simultanées de leurs frontières et qu’il vaut mieux pour eux ne pas se hasarder à improviser un mariage douteux entre Relativité générale et Mécanique quantique sur un phénomène mal connu. Par chance, chacune offre des possibilités d’exploration aux audacieux. En préparation depuis 1963, la TSDM (mathématique) se déclare en 1970. Elle se place dans une perspective épistémologique ET EXPERIMENTALE : dans quelles conditions se produit l’acculturation d’une population à telle ou telle connaissance de la communauté mathématique ? La TAD émerge quelques années plus tard (au tout début des années 80, comme une bifurcation dans le développement des recherches de la même équipe scientifique (Yves Chevallard et moi avons collaboré pendant plusieurs années avant et après  la dite bifurcation). 2  La TSD part de l’observation des classes pour remonter directement aux concepts mathématiques possibles de l’objet de l’enseignement envisagé. Ainsi  la transposition qu’elle crée est un état, un résultat déterminé par la situation. La TAD observe la même chaîne dans la direction contraire : elle décrit les transformations successives opérées par les institutions d’enseignement à partir des textes de Mathématiques afin de les accommoder aux intentions des systèmes éducatifs. Dans ce cas la transposition est un processus qui se décline en 4 fonctions (Tâches, Techniques, Technologies, Théories). Il faut décrire et comprendre leurs traits, caractères, ... Lire la suite

La règle du jeu des réponses publiques au courrier scientifique privé- 2016

Vendredi, 19 février 2016 | 1 105 vus
Je reçois régulièrement des demandes d’informations de la part d’étudiants et de chercheurs. L’exemple ci-après précise les règles qui s’imposent à moi pour répondre à ces demandes. "Votre lettre m’a intéressé. Mais le texte que vous me soumettez contient des erreurs et des approximations que j’ai relevées. 1. La déontologie interdit aux experts d’intervenir dans les processus et dans les épreuves de l’enseignement, j’aurais donc besoin de savoir a. Quel est votre statut universitaire : Etudiante ? Professeur ? Quelle matière ? Quel niveau ? b. Quelle est la nature du texte dont vous m’envoyez un extrait : un rapport pour une épreuve universitaire ? un mémoire de PhD ? une partie d’un cours ? un article pour une revue (de recherche ? d’enseignement ?), une revue de questions ? un ouvrage ? etc. 2. J’ai néanmoins rédigé une réponse en supposant que vous soyez étudiant(e) avancé(e). Vous ne vous offenserez pas si c’est inexact. Ma réponse est dans ce cas plus bienveillante, mais elle évite de traiter les points les plus délicats… en fait les plus intéressants pour un chercheur. 3. Alors le mieux que j’ai pu faire c’est de séparer dans ma réponse : a. Une partie privée qui ne s’adresse qu’à vous. b. Des références à mes publications et à celles d’autres auteurs (en anglais, en espagnol ou en français) c. Des explications spécifiques à votre travail, donc en principe originales : pour que vous puissiez vous y référer, je devrai les rendre publiques. Je les mettrai donc sur mon site (en français) dans une rubrique dédiée (Réponses publiques), sans faire aucune allusion à votre lettre, ni à votre travail particulier, ni à votre personne. Je vous enverrai alors la référence. 4. Mais vous rapportez, apparemment sans l’analyser correctement, un fait intéressant. Ce phénomène est important et peu connu dans la littérature en langue anglaise. De même que je ne voudrais pas embarrasser un(e) étudiant(e) dont j’aperçois les qualités, je ... Lire la suite

Les origines et la conception de la recherche « fondamentale » en didactique de la statistique 2015

Vendredi, 4 décembre 2015 | 1 246 vus
Mots clés : Didactique des mathématiques, Statistique Titre de l’article : Les origines et la conception de la recherche "fondamentale" en didactique de la statistique Motivations de l'ouvrage " Fiches de statistiques non paramétriques pour la didactique" et de ses rééditions Auteur : Guy Brousseau Langue du texte : Français Année d'écriture : 2015 Nombre de pages : 5 Nature du texte : texte non publié Commentaires : Présentation  (révision 2015)  de l'ouvrage, "Fiches de statistiques non paramétriques pour la didactique" et de ses rééditions. Cet  ouvrage est disponible sur ce site :  Fiches de Statistiques non paramétriques pour la Didactique ; DEA de Didactique des Sciences, Université Bordeaux 1 ; 1993. Il fait partie du dossier thématique n°13  « Les Cours de Statistique du COREM » (2015) Pour lire ou télécharger : Les origines et la conception de la recherche fondamentale en didactique de la statistique Lire la suite

Les Mathématiques du cours préparatoire (1965)

Vendredi, 31 juillet 2015 | 2 756 vus
Mots clés : Cours préparatoire Titre de l'ouvrage : Les Mathématiques du cours préparatoire Auteur et laboratoire à l’époque de la publication : Guy Brousseau ; CRDP Bordeaux Langue du texte : Français Date de production : 1962-1963 Nombre de pages : 60 Nature du texte : manuel Diffusion : nationale Publication : ouvrage Date de publication : 1965 Ouvrage : Les Mathématiques du cours préparatoire, premier fascicule Editeur : Dunod Référence  de la publication : BROUSSEAU, G. (1965) ; Les Mathématiques du cours préparatoire, premier fascicule ; Dunod (60 p). Commentaires : Cet ouvrage en forme de manuel est un manifeste pour l’enseignement des « Mathématiques modernes » et même une sorte de provocation : les leçons et les exercices y sont suggérés de façon tout à fait laconique par des dessins. De nombreux concepts de la future Théorie des Situations s'y dissimulent, mais peuvent être déjà identifiés. Les exercices suggérés dans cet ouvrage ont été adaptés pour être effectivement utilisés à l'école maternelle. Les préparations des leçons ont été publiées en 1972, par l'éditeur Hachette, sous le titre  "Préparations et commentaires à l'usage de la maîtresse de classe maternelle".  Le compte rendu de l'interprétation qui en a été faite par les enseignantes a été publié, la même année, dans un second volume "mathématiques et thèmes d'activités". Ces deux ouvrages étaient regroupés sous le titre "Première Mathématique" (à consulter sur ce site). Pour disposer de plus d'informations sur la conception et l'histoire de l'ouvrage lire  les Commentaires 2015 de Guy Brousseau (version 4, juillet 2015) :Présentation-de-1964-Dunod, Traduction en Espagnol  :  Dunod_65_Pres_Vers_espagnol_ Pour lire ou télécharger l'ouvrage : 65 Dunod Lire la suite

Didactique des math̩matiques Рle cours de Sao Paolo (2009)

Vendredi, 17 juillet 2015 | 2 026 vus
Résumé : G. Brousseau revisite  les principaux concepts de la Théorie des Situations Didactiques en Mathématiques et les illustre par leurs meilleurs exemples : Projet de Coménius ; didactique ; COREM ; Types de situation (puzzle ; qui dira 20 ; connaissance implicite, Institutionnalisation, Dévolution (Gaël), Situation fondamentale (le nombre), Situation mathématique (comprendre en faisant mais l’enseignement ne peut se réduire à cela), Situation adidactique, Situations didactiques comme objet d’étude (le rôle de l’enseignant). Mots clés : Théorie des situations didactiques ; COREM ; Situation fondamentale ; situation a-didactique ; contrat ; dévolution ; institutionnalisation ; modèle implicite d’action. Titre du film : « Didactique des mathématiques » Auteur et laboratoire à l’époque de la production : Guy Brousseau ; DAESL Université Bordeaux 2 Langues du document audio-visuel : G. Brousseau s’exprime en français (sous-titres en portugais) ; présentation générale et commentaires en portugais. Date de production : octobre 2009 Date de diffusion : 2013 Durée : 29 minutes Nature du document : film Diffusion : internationale Producteur : Atta Midia e Educação Réalisateur : VIMEO Ce petit film a été tourné à la faveur d’un séminaire et d’une série de cours, organisés par Tânia Maria Mendonça Campos (coordinatrice) avec Ana Paula Jahn (traductions), du 7 au 21 Octobre 2009, à l’Universidade Bandeirante de São Paulo (UNIBAN) au Brésil. La conférence est illustrée dans le clip par des séquences de leçons filmées dans des classes de Sao Paolo. Commentaires (G. Brousseau, 2015) : Retiré de l’Université depuis 1998, je m’étais promis de ne plus apparaître directement en public après ma 75ème année (2008). En 2008 j’étais déçu de n’avoir pas réussi à organiser un groupe de travail durable en faveur de « l’observation scientifique, ethnologique et respectueuse des classes », en dépit de l’opportunité que l’ICMI m’en avait offerte. J’essayais  de rassembler mes archives, de mettre à jour mes notes, de formuler mes espoirs ou mes doutes, de relever mes erreurs, autrement dit d’organiser une meilleure présentation de mes travaux. Avec la complicité de Claire Margolinas,  j’avais créé ... Lire la suite

Promenade avec THALES, entre la Maternelle et l’Université (1995)

Vendredi, 29 mai 2015 | 1 459 vus
Résumé : Le texte présente des travaux et des réflexions sur le thème « du » théorème de Thalès.  L’auteur évoque et illustre cinq aspects de son approche de la didactique d’un concept : 1) Une étude des facteurs de difficultés et un inventaire des variables d’une situation. 2) Des réflexions sur les types de connaissances, sur l’ergonomie didactique et sur l’approche didactique des problèmes d’enseignement. 3) La conception mathématique des transpositions didactiques du théorème de Thalès. 4) L’ingénierie didactique sous diverses hypothèses, et deux situations sur l’homothétie (mesure d’une distance inatteignable au CM ; représentation d’un objet trop grand à l’école maternelle). 5) La dimension émotionnelle qu’apporte ce théorème pour mesurer et prévoir même sur le « très grand », et donc pour homogénéiser les connaissance géométriques (les objets de toutes tailles appartiennent à un même espace). Les rapports entre géométrie et espace sont traités dans d’autres textes du même auteur. Mots clés : Didactique des mathématiques, Géométrie, Situations adidactiques Titre de l’article : Promenade avec THALES, entre la Maternelle et l'Université. Auteur et laboratoire à l’époque de la publication : Guy Brousseau ; LADIST Université Bordeaux 1 Langue du texte : Français Nombre de pages : 21 Nature du texte : texte scientifique Date de publication : 1995 Diffusion : nationale Publication : article dans une revue Revue : Bulletin InterIREM – Commission premier cycle Collection : brochure thématique Numéro : Spécial Editeur : IREM de Lyon, Villeurbanne ; IREM  ISBN 2-906943-37-1 Pages : 87 -124 Référence  de la publication : G. BROUSSEAU (1995) Promenade avec THALES, entre la Maternelle et l'Université. Article publié dans in «  Autour de Thalès ». pp. 87 -124. Commission Inter-IREM Premier Cycle (Bulletin InterIREM). Commentaires : L'article a aussi été traduit en anglais : A promenade with THALES between kindergarten and university. Le lecteur trouvera dans l'ouvrage : W.S. Anglin et J. Lambek The héritage of Thalès Springer (publié postérieurement en 1995) une source de réflexions mathématiques. Pour lire ou télécharger : Promenade avec THALES Lire la suite

Fiches d’analyses de la variance et une application ( 1976, 2015)

Vendredi, 13 mars 2015 | 1 546 vus
Résumé : Analyse de la variance : k échantillons, variable numérique, analyse en dimensions 1 et 2 ; avec une application en Cours élémentaire sur une première étude des paris. Mots clés : statistique Titre de l’article : Fiches d’analyses de la variance et une application : « les enfants du CE ont-ils un modèle implicite pour un phénomène statistique ? » Auteur et laboratoire à l’époque de la publication : Guy Brousseau ; DAESL ; Laboratoire Cultures, Education, Sociétés (LACES) Université Bordeaux 2. Langue du texte : Français Date de production : 2015 Diffusion : texte original, non publié dans sa version complétée Commentaires : Ce document est composé de deux éléments : 1- En 1973, est paru dans une brochure de l’IREM de Bordeaux le compte-rendu d’une expérience réalisée en CE1 (séance du 4 juin 1973- G. DERAMECOURT - Périgueux). Il s’agissait alors de communiquer rapidement des conclusions à un public restreint, bien au fait des méthodes d’analyses de l’équipe bordelaise. Plus tard, l’explicitation à un plus large public n’a pas pu se réaliser. La mise en ligne sur ce site permet de réparer cette lacune. Le texte a donc été complété en 2015 de précisions contextuelles, devenues nécessaires à la compréhension de l’ensemble de cette étude. Ci-dessous, les références de l’article d’origine : « Les enfants ont-ils un modèle implicite ? ». 2- Par ailleurs, nous rapprochons ce compte-rendu de deux anciennes fiches de formation (fiches n°19 et n° 20) à propos de l’analyse de variance, qui avaient, elles aussi, fait l’objet d’une publication restreinte. Insérées dans une brochure de 1976 « Tests d’hypothèses » (références ci-dessous), elles ont ensuite été écartées de la version republiée en 1993 sous le titre : « Statistiques non paramétriques »  (disponible sur ce site). Titre de l’article : Les enfants ont-ils un modèle implicite pour l’analyse des phénomènes statistiques ? Date de publication : 1972-1973 Revue : Enseignement élémentaire des mathématiques Numéro : 13 Editeur : IREM de Bordeaux Pages : 102-108 Référence  de la publication : BROUSSEAU, N., BROUSSEAU G. (1972-1973), Les enfants ont-ils un modèle ... Lire la suite

Cours de statistiques pour les élèves-professeurs (1992)

Mardi, 10 mars 2015 | 1 348 vus
Mots clés : statistiques Titre de l’article : Cours de statistiques pour les élèves-professeurs Auteur et laboratoire à l’époque de la publication : Guy Brousseau ; LADIST Université Bordeaux 1 Langue du texte : Français Date de production : 1991 Nombre de pages : 29 Nature du texte : manuel Diffusion : nationale Publication : ouvrage  Date de publication : 1992 Editeur : IUFM d'Aquitaine Référence  de la publication : BROUSSEAU, G. (1992)  Cours de statistiques pour les élèves-professeurs ; IUFM d’Aquitaine. Commentaires : Ce texte fait partie du Dossier n° 13 (Statistiques 3), qui rassemble les différents moyens d’analyse dont disposaient en commun les acteurs du COREM. Pour lire ou télécharger : 1992-Statistique pour les élèves-professeurs Ce document est complété par l'organigramme du cours et deux schémas explicatifs : Pour lire ou télécharger :organigramme du cours Pour lire ou télécharger : schéma n°1 Pour lire ou télécharger : schéma n° 2 Lire la suite

Premières découvertes des lois du hasard TV(1976)

Mardi, 10 mars 2015 | 1 467 vus
Mots clés : statistique ; formation des maîtres Titre de l’article : Premières découvertes des lois du hasard à l’école élémentaire. Document d’accompagnement du film de l’atelier de Pédagogie (TV Scolaire) ENS Saint Cloud, 1976. Auteur et laboratoire à l’époque de la publication : Guy Brousseau ; COREM Langue du texte : Français Date de production : 1975 date de diffusion : 1976 Nombre de pages :   12 Nature du texte : texte original destiné à accompagner une émission de télévision Diffusion : internationale Référence  de la publication : 1976 ; Brousseau G. ; Premières découvertes des lois du hasard à l’école élémentaire. Document d’accompagnement du film de l’atelier de Pédagogie (TV Scolaire) ENS Saint Cloud, (12 p). Commentaires : Ce texte fait partie du Dossier n° 13 (Statistiques 3).  Il reproduit le document qui accompagnait une émission de télévision OFRATEME destinée à la formation des professeurs (Formation des maîtres du cycle élémentaire) : « atelier pédagogique », diffusée  le  30-11-1976. L'enregistrement de cette émission peut être consulté par l'intermédiaire de Visa (voir onglet COREM). pour lire ou télécharger : Premières découvertes des lois du hasard TV 1976 Lire la suite