Que peut-on enseigner en mathématiques à l’école primaire et pourquoi ? 2000

Vendredi, 19 novembre 2010 | 4 840 vus
Résumé : Ce texte ne contient que la première partie des contributions de l’auteur aux travaux  de la commission sur l’enseignement des mathématiques présidée par J.P. Kahane en 2000.  Ce sont donc des remarques préliminaires portant sur les conditions des choix à opérer : - l’articulation générale des enseignements de mathématiques à l’école primaire et aux divers niveaux scolaires - l’évolution, voulue ou non des pratiques de l’enseignement de certaines mathématiques à l’école primaire Lire la suite

Education et didactique des mathématiques 2000

Vendredi, 19 novembre 2010 | 3 939 vus
Résumé Cet article est une synthèse destinée à présenter quelques originalités de la didactique des mathématiques, à des professeurs de mathématiques accoutumés à envisager des approches plus classiques fondées sur la psychologie ou les sciences de l'éducation. Un court rappel des origines de la théorie des situations mathématiques et une application à l'enseignement des nombres naturels au début de la scolarité permettent d'introduire quelques concepts fondamentaux et leur raison d'être. Lire la suite

Structures culturelles de la société industrielle et de l’éducation 1968

Jeudi, 26 août 2010 | 3 449 vus
 Résumé     Une éducation qui tendrait à tirer le « meilleur parti » de possibilités de chaque  élève, distribuerait leurs « niveaux » à la fin des études, suivant des courbes gaussiennes. Or, les offres d’emplois, qui traduisent la demande de la  société industrielle suivent une distribution sur le niveau scolaire grossièrement bimodale. L’inadaptation de ces deux courbes créée des difficultés sociales que l’enseignement essaie de prévenir en accommodant les niveaux par la sélection. Cette bimodalité culturelle détermine en fait deux cultures et fait obstacle à la gestion démocratique de la société. L’effet est visible surtout en mathématiques. L’auteur exprime l’idée qu’une modification dans la conception du savoir mathématique, de sa construction, de sa pratique, et de son apprentissage serait une condition nécessaire au maintien de l’homogénéité culturelle de la société.   Lire la suite