D’un problème à l’étude a priori d’une situation didactique 1982

Vendredi, 30 mars 2012 | 4 979 vus
Résumé : L’ingénierie didactique, telle qu’elle était conçue en 1982 dans le cadre de la théorie des situations. Une première partie (39-51) consiste en une courte introduction de la terminologie de l’époque : concept de situation,  modélisation, situation-problème,  situation quasi isolée (aujourd’hui situation mathématique), modélisation de l’élève et du sens de ses activités, illustrée d’un exemple de préparation d’une séquence d’enseignement et d’analyse de son déroulement et des résultats attendus. L’énoncé banal est réinterprété de façon à faire apparaître les diverses variables de la situation envisagée, à identifier les procédures et à calculer leurs propriétés ergonomiques et leurs domaines de meilleure efficacité.  La deuxième partie (51-60) est une étude des modèles implicites d’action et de leur rôle mathématique et heuristique entre la résolution d’une situation et l’apprentissage d’un concept. Ce texte marque une étape importante dans la mise au point du vocabulaire, encore hésitant, de la TSD, et ses méthodes  d’études déjà bien développées. Lire la suite

Charlie Chaplin et la didactique des mathématiques 1975-2010

Vendredi, 4 novembre 2011 | 1 909 vus
Résumé : La première partie de ce texte expose le thème de la première leçon de didactique des mathématiques, donnée en 1975 par GB dans le cadre du tout nouveau diplôme d’études approfondies en Didactique des Mathématiques, créé cette année là à Bordeaux[1]. Elle avait été précédée par la projection du film. Cet article en contient un synopsis détaillé. Il s’agissait alors essentiellement d’analyser l’ « épisode de l’essai » dans lequel de clowns sans talent essaient d’enseigner à Charlot l’art de faire rire… et d’en tirer diverses réflexions sur la didactique : sur la nécessité des situations pour faire rire et aussi pour enseigner ; sur le rôle de l’attendu et de l’inattendu ; sur les fonctions de l’acteur comparées à celle des actants de la situation didactique ; sur la didactique comme art d’enseigner et enfin sur l’importance critique, aussi bien du dit que du non dit. Lire la suite

Situations, processus et curriculums en mathématiques 2003

Vendredi, 1 avril 2011 | 2 568 vus
Résumé : Cet article montre comment la théorie des situations s’enracine dans les mathématiques et dans le projet social d’en faire une composante ordinaire de l’activité des humains et non pas seulement un élément de culture. Ce projet implique de rompre avec séparation classique entre contenu et méthodes d’enseignement et d’apprentissage. Cette rupture s’accomplit au niveau des situations, au niveau de leur articulation en processus longs, et au niveau de l’organisation et de la conduite des curriculums. Lire la suite

Les différents rôles du maître 1988

Lundi, 3 janvier 2011 | 2 945 vus
Résumé Le professeur a un double rôle : rendre accessibles les savoirs qu'il veut enseigner en créant des situations où ils peuvent se manifester par des actions décidées par les élèves (contextualisation) ; et à l'inverse extraire des actions des élèves celles qui sont conformes (décontextualisation). La dévolution et l'institutionnalisation sont les moyens didactiques de réaliser ces deux projets. L'article décrit avec précision les étapes de la dévolution d'une situation de soustraction. Il inventorie ensuite les problèmes théoriques et pratiques soulevés par l'institutionnalisation. Il inventorie toutes les réponses possibles dont dispose le professeur en réponse à une difficulté des élèves. Il en ressort qu'aucune d'elles n'est décisive ni parfois même légitime mais que disposer de leur ensemble est indispensable au professeur. L'article se termine par une nouvelle typologie de situations intervenant dans un processus didactique. Lire la suite